Catégories
Des arbres

Prévenir les effets négatifs des chaussées imperméables

Prévenir les effets négatifs des chaussées imperméables

Les arbres qui poussent dans les lotissements et les villes utilisent de moins en moins l'habitat normal du sol. Le sol est très souvent recouvert de matériaux différents ou si fortement compacté, que l'accès à l'eau de pluie et à l'air devient difficile, et souvent impossible. Les pires conditions de sol existent dans les rues et les places, complètement pavé, où il ne reste que de petits trous pour les arbres. La taille et la qualité de la surface du sol sont essentielles à la croissance et au développement d'un arbre en croissance. La surface du sol entourant le tronc d'arbre doit être meuble, structure poreuse, permettant un trempage facile de l'eau et un accès libre de l'air aux racines.

Dessin. L'influence du type de surface sur l'arbre: a - pour une croissance normale, les arbres ont besoin d'un sol meuble et perméable sur une surface d'au moins la taille de la saillie de la couronne; b - le système racinaire de l'arbre entouré d'une surface imperméable est privé d'eau de pluie et de libre accès à l'air, avec pour résultat que la plupart des racines sont maintenues près du trou; c - une surface semi-perméable ou perméable peut assurer l'utilisation de l'eau de pluie et une très bonne aération du sol.

La taille d'une telle zone doit être au moins égale à la zone de projection de la couronne (Lynx. une). Ces grandes surfaces ne peuvent être aménagées que pour les arbres poussant dans les parcs et les espaces verts. Arbres poussant dans les rues, généralement sur des trottoirs recouverts de dalles de béton, utilisent le plus souvent le sol ouvert sous la forme du soi-disant. bols autour du coffre. La surface de ce bol ne dépasse généralement pas 1 à 2 m². Les racines d'un arbre planté dans un tel endroit restent près de la surface ouverte pendant de nombreuses années (Lynx. b), où l'eau entre et où l'air pénètre. Cependant, ces lieux sont exposés au piétinement, ou envasement avec des impuretés s'écoulant de la surface de la chaussée et ils deviennent imperméables après un certain temps. Une certaine amélioration pour maintenir cette petite zone en bon état est obtenue par un relâchement fréquent, ajout de matériaux de desserrage, etc.. Cependant, creuser et ameublir le sol dans les bols est laborieux et ne peut pas être effectué fréquemment. Par conséquent, ces surfaces sont généralement protégées avec divers types de grilles, sur la base des bords renforcés de l'ouverture ou des dalles de béton avec une structure fendue spéciale permettant le remplissage avec des granulats fins ou de la terre meuble et le semis avec de l'herbe. Une bonne protection assurant une perméabilité élevée de la surface sont les pavés ou les petits pavés posés sur un lit de gravier de 15-20 cm. Les espaces entre les pierres doivent être recouverts de sable grossier. Les dispositifs sécurisant le sol à côté de l'arbre ne doivent pas gêner la circulation des passants. Ils ne peuvent donc pas, par exemple,. montrer des irrégularités. Ceci est particulièrement important sur les trottoirs à forte circulation piétonnière. Les bols autour des arbres sont généralement construits de cette façon, que leurs bords sont légèrement plus bas que la chaussée environnante. Il permet, à condition que les pentes soient de forme appropriée, pour que l'eau de pluie s'écoule dans le bol. Cependant, de telles solutions ne sont pas recommandées là-bas, où le sel est utilisé pour dissoudre la neige, parce que l'eau salée qui coule des trottoirs pénètre dans le sol et peut détruire l'arbre.

Un facteur défavorable, et souvent les parkings construits constituent une menace pour les arbres qui poussent sur de grandes pelouses. La construction du parking comprend:. dans. en créant une surface adaptée à la charge des véhicules. Le plus souvent, cela se fait de cette façon, qu'un lourd bord de route est installé à proximité de l'arbre. Habituellement, les racines rencontrées gênent cela, alors ils se font couper. Le sol est enlevé à une profondeur de 30 à 40 cm, et à sa place un lourd est posé, surface imperméable, généralement du clinker sur une fondation en béton. En raison du manque d'oxygène, les racines en dessous meurent. Laisser une bande étroite de pelouse dans de tels cas ne protège pas l'approvisionnement en eau et l'accès à l'oxygène. Entretenir une pelouse dans de telles conditions est extrêmement difficile (Lynx. une).

Dessin. Règles pour la construction de parkings: a - placer des bordures lourdes à proximité des arbres, construire des surfaces imperméables et laisser des bandes étroites de pelouse, sont les plus grosses erreurs dans la construction de parkings; b - la réalisation de la surface au voisinage de l'arbre existant de plaques ajourées sur une base de gravier est bénéfique pour le système racinaire de l'arbre, car il facilite l'accès à l'eau et à l'air.

Une bien meilleure solution pour les arbres et pas pire pour les voitures est de créer une surface perméable à proximité des arbres en plaques ajourées. Pavage en pierre triée ou en cubes, bien que fournissant une perméabilité suffisante, ne peut pas être recommandé, en raison de la grande pénibilité d'exécution. Les dalles ajourées sont de plus en plus utilisées dans la construction de surfaces de stationnement. Leur pose ne nécessite pas l'élimination d'une épaisse couche de terre, souvent augmenté pour donner à la zone la pente requise. Ces plaques, posé sur une base de sable grossier ou de gravier, composent la surface, qui peut absorber de grandes quantités d'eau de pluie et ne nécessite pas de formation de pente. La perméabilité élevée de ce type de revêtement se traduit par une amélioration permanente des propriétés requises du substrat du sol. L'accès au tronc d'arbre peut être limité sans construire de bordure, uniquement en utilisant des éléments en béton bitumineux triangulaires spéciaux très pratiques, qui reposait simplement sur la surface.

Lors de l'aménagement de toutes les surfaces à proximité des arbres, évitez de placer divers matériaux rigides à proximité du tronc, comme par exemple. bordures lourdes, surfaces en béton, etc.. De tels éléments exposent non seulement les racines des arbres aux dommages pendant la construction, mais ils peuvent eux-mêmes être endommagés par la croissance et l'épaississement des racines dans les années à venir.