Catégories
Les plantes

Maladies et ravageurs de la fraise

Maladies et ravageurs de la fraise.

La maladie la plus dangereuse des fraises est la moisissure grise causée par le champignon Botrytis cinerea, qui infecte tous les organes de la plante. Il frappe les fleurs en premier, qui virent au brun et se fanent. Le champignon se propage des parties affectées de la fleur au fruit. Les premiers symptômes de la maladie sont des taches brunes sur le fruit, se répandant sur le fruit entier et le faisant pourrir. Par temps humide, les fruits pourris deviennent grisâtres, revêtement épais. Cette maladie est contrecarrée, garder la plantation de fraises propre. Les débris végétaux morts doivent être enlevés et pulvérisés. La première pulvérisation est effectuée, si 10% les fleurs sont au stade du bouton blanc, suivant par incréments de chaque 7 jours jusqu'au moment, quand z 10% les pétales tombent des fleurs. La mesure la plus efficace est Euparen en concentration 0,25%, puis Sadoplon 0,3%.

Lors des étés humides, les fraises sont attaquées par la tache blanche, qui détruit les feuilles et réduit ainsi la croissance des plantes. Dans les lieux d'infection, de petits se forment sur les feuilles, arrondi, taches gris-blanc, entouré d'une bordure violette. Les feuilles malades jaunissent et meurent rapidement.

Les feuilles de fraise sont également infestées de taches rouges, qui se produit également sur les tiges de fleurs et les sépales. Les petits se forment sur les feuilles, carmin violet, taches arrondies provoquant une décoloration jaune-rouge du tissu, d'abord autour des spots, et puis toute l'assiette. Les feuilles fortement infestées se dessèchent.

L'oïdium cause de graves dommages à la culture des fraises, qui détruit les jeunes plants, ainsi que maîtrise les fleurs, bourgeons de fruits et diminue la valeur des fruits mûrs. Un symptôme caractéristique de cette maladie est un enrobage farineux, se produisant principalement sur la face inférieure des feuilles. La lutte contre les taches foliaires blanches et rouges et l'oïdium des fraises consiste principalement à enlever et détruire les feuilles de l'année dernière au printemps, sur lequel ces champignons hivernent, élimination précoce des mauvaises herbes et tonte des feuilles après la récolte du fruit. Nous combattons chimiquement des maladies très graves avec deux fongicides contre la moisissure grise, et la pulvérisation est également utilisée dans ce cas 1-2 fois après la récolte du fruit.

Parmi les ravageurs, le noir peut causer de grandes pertes, une fleur de framboisier couverte de cheveux gris délicats. Ça abîme les fleurs, parce que la femelle de cet insecte pond des œufs sur les boutons floraux puis coupe le pédoncule sous le bourgeon, qui casse. Le bourgeon bruni pend initialement vers le bas, puis tombe au sol. Les larves se nourrissent dans les bourgeons, un po 3-4 semaines où ils se pupifient. Les jeunes coléoptères apparaissent en juin, ils butinent 2-3 semaines sur les feuilles, grignotant légèrement, boutonnières rondes, puis réfugiez-vous dans des cachettes d'hiver. Dans la période de l'apparition des coléoptères, quand les bourgeons des inflorescences se relâchent, les plantes sont pulvérisées avec Owadofos Pł. 50 en concentration 0,15%.

D'autres ravageurs qui attaquent les fraises peuvent faire plus de dégâts: acarien des fraises et tétranyque du houblon.

L'acarien est invisible à l'œil nu. Il mange les jus aspirés des feuilles en développement et d'autres organes, détruire de nombreuses cellules. En raison de l'alimentation de ce parasite, la croissance des plantes est inhibée, décoloration et déformation des feuilles, inflorescences et fruits. Les plantes contrôlées donnent un faible rendement de petits fruits déformés ou trop, en raison de distorsions florales, ils ne portent pas du tout de fruit. Le ravageur est difficile à combattre. Il est recommandé - de réduire le nombre d'acariens – tondre les feuilles après la récolte du fruit.

Le tétranyque est un ravageur de nombreuses plantes. Sur les fraises, il se nourrit principalement de la face inférieure des limbes des feuilles, qui fait tourner les délicates toiles d'araignées. À la suite de l'aspiration du contenu des cellules et des changements qui s'y produisent, une petite décoloration jaune-vert apparaît pour la première fois, puis toutes les feuilles brunissent et sèchent. Cela a un effet négatif sur la fructification. Il est combattu par la pulvérisation de Roztoczol ex. PL. 8 en concentration 0,2% ou Couple en concentration 0,05%. Généralement pulvérisé avant la floraison et après la récolte du fruit.