Catégories
Arbustes

Maladies et ravageurs de la vigne.

Maladies et ravageurs de la vigne.

Une maladie dangereuse de la vigne est le mildiou de la vigne, qui survient particulièrement fortement pendant les années humides. Les feuilles attaquées par ce champignon deviennent jaunes et brunes, et une fleur blanche se forme sur leur face inférieure. Les baies infestées pourrissent et rétrécissent. La lutte contre cette maladie consiste à pulvériser les buissons trois fois: la première fois avant la formation d'inflorescences, deuxième – avant la floraison, et la prochaine – quand le fruit a la grosseur d'un pois. Le cuivre est utilisé 50 – 0,25%, Cynkotoxu (0,3%) ou Dithane M-45 -0,2%.

L'oïdium est moins fréquent en Pologne que le pseudo-mildiou. Il a la forme de blanc, fleur de farine, composé du mycélium du champignon Unicinula necator et de ses spores conidiales. Des taches vert pâle apparaissent sur les feuilles affectées, qui virent au brun après un certain temps. Les feuilles mourantes se tordent de manière caractéristique. Habituellement, les fleurs contrôlées par la maladie ne portent pas de fruits, mais ils tombent, et les baies malades se déforment et éclatent. Nous combattons l'oïdium, par pulvérisation de préparations soufrées. Nous commençons avant la floraison et à intervalles 11 12-vaporiser les jours 2-, 3-plier. De plus, les feuilles infectées doivent être coupées et brûlées, pousses et fruits.

En cas d'acarien – prostituées de la vigne, qui se nourrit des feuilles, provoquant des excroissances, les plantes sont aspergées d'Anthio pendant le développement des bourgeons – 0,1%.