Catégories
Arbustes

Maladies et ravageurs de la framboise

Maladies et ravageurs de la framboise.

La maladie la plus dangereuse des framboises est le dépérissement des pousses de framboises - maladie fongique, qui frappe les jeunes, pousses d'un an. Des taches brunes apparaissent dessus, qui grandissent constamment, provoquant le décollement de l'écorce en train de sécher, suivi du dépérissement des pousses.

Cette maladie peut être combattue par une excision méticuleuse, juste après la récolte du fruit, toutes les pousses fructifères (2-l'été). Les plantes sont ensuite pulvérisées avec Euparen à une concentration 0,25% première fois, quand les jeunes pousses atteignent 10-20 cm et puis quoi 10-14 jours.

La tache blanche des feuilles de framboisier est ronde, d'abord brune, blanchiment plus tard – taches sur les feuilles, souvent sur les pétioles et les pousses. Cette maladie est contrôlée de la même manière que le dépérissement des pousses décrit ci-dessus.

La moisissure grise est une maladie qui affecte les pousses, les fleurs et les fruits des framboises. Les pousses affectées deviennent grises, puis brun. Des disques noirs apparaissent souvent sur leur écorce – champignon parasite sclérote. Les fleurs infectées deviennent brunes et sèches. Le gris se développe à la surface du fruit, revêtement poussiéreux. La source de l'infection printanière est le mycélium, qui se développe sur les parties mortes de la plante et les sclérotes, en été – zarodniki conidialne. La maladie se développe particulièrement fortement les années humides. Il est combattu de la même manière que le dépérissement des pousses.

Les ravageurs les plus dangereux des framboises sont: framboise-framboise-fleur et framboise-fleur kistnik. Le premier endommage les boutons floraux en développement, à la suite de quoi les plantes ne portent parfois pas du tout de fruits.

La larve de la framboise kistnik se nourrit du fruit en train de mûrir, et aussi dans les boutons floraux. Les insectes adultes endommagent les jeunes feuilles. Ils sont combattus, en pulvérisant pour la première fois sur 10-14 jours avant la floraison avec l'une des préparations suivantes: Col Metox. 30, Insectophos. 50, Metation E-50, Sadophos col. 30, et la deuxième fois juste avant la floraison. Deux pulvérisations sont ensuite effectuées, lorsque les ravageurs étaient abondants l'année précédente.