Catégories
Les plantes

Fraise sauvage

FRAISE SAUVAGE

En Europe, trois espèces de fraises sauvages poussent à l'état sauvage. Fraise sauvage (Fragaria vesca) on le trouve dans les forêts de tous les continents, principalement dans des endroits abrités et en lisière de forêt. Il produit des fruits rouges, sphérique ou ovale, brillant, très savoureux. Une fraise des bois vallonnée (Fragaria viridis) il est similaire à la fraise des bois commune. Il pousse sur des sols chauds et calcaires. Les fleurs sont jaunes et blanches. La fraise des bois est haute (Fragaria elatior) Il se caractérise par une croissance luxuriante et de gros fruits savoureux.

Les cultivars de fraises sauvages ont été créés en croisant la fraise sauvage commune avec sa variété alpine et sont devenus l'une des plantes les plus précieuses cultivées par l'homme. Les fraises sont très nutritives et savoureuses. Ils contiennent des sucres simples faciles à digérer, acides organiques (citron et pomme), sels minéraux et vitamines (K, B1, B2, PP, je C). Les fraises des bois sont un excellent fruit de dessert, ainsi que utile pour divers types de conserves. AVEC 10 m² peuvent être récoltés pendant toute la saison de croissance pour 6 kg de fruits.

Actuellement, il n'y a que deux variétés en culture, qui ont également été inclus dans la sélection pour le lotissement et les jardins familiaux. Ce sont: Baron Solemacher et Rugia.

Baron Solemacher a une habitude compacte, croissance des plantes moyennement forte. Ses feuilles sont plus petites et plus légères que Rügen. Fleurs des deux sexes. Longue tige d'inflorescence, avec de petites feuilles, poussant au-dessus des feuilles. Il ne produit pas de coureurs. Son fruit est plus court que Rügen, pas de top vert, rouge ou blanc-jaune. La chair des fruits rouges est rose clair, blanc – vert jaune, très aromatique, goûts rappelant les fraises des bois, et fruits blancs au goût de noix de muscade. La tasse est inclinée et se sépare facilement du fruit. Les fruits mûrissent de mi-juin à fin octobre. Très fertile.

Rügen a un taux de croissance modéré, très uniforme, habitude compacte, feuilles vert foncé, brillant, avec de longs pétioles. Fleurs des deux sexes, collectés dans les inflorescences, ils se développent progressivement sur une période prolongée. Il ne produit pas de coureurs. Il produit des fruits allongés, brusquement terminé, rouge intense, jaune-vert en haut, même dans les fruits mûrs. Chair crémeuse, pas très juteux (seuls les fruits trop mûrs sont juteux), aromatique, saveur de fraise des bois. La tasse est pliée, se séparant facilement du fruit. Les premiers fruits mûrissent à la mi-juin, le dernier – début novembre. Cette variété nécessite un sol humide, fertile et bien fertilisé. Les maladies fongiques se produisent sur les plantes plus âgées. Il est plus apprécié que le précédent.

En plus des variétés non groupées mentionnées ci-dessus, il existe également des variétés rampantes, par exemple.. Perle de Goth d'origine inconnue. Moustache, qui surviennent de mi-juillet à septembre et ne sont pas supprimés, ils compactent rapidement la plantation. Le fruit a l'air petit, sphérique, couleur jaune crème. Chair vert-jaune, délicieux, aromatique. Les fruits mûrissent de juin à octobre.

Il est préférable d'attribuer des places aux fraises des bois, légumes précédemment cultivés et les inclure dans la rotation des cultures maraîchères, car les fraises des bois ne sont cultivées au même endroit que par 2 pièce, et avec un soin exceptionnel – par 3. La culture de fraises sauvages au même endroit pendant une longue période entraîne la diminution des fruits et le dessèchement des plantes et la propagation des maladies.

Le pré-récolte pour les fraises sauvages devrait être des légumes cultivés avec de l'engrais organique (fumier, fumier de poulet ou compost). Par conséquent, après la récolte des légumes, vous devez creuser le sol, épandre des engrais minéraux: 20 jour superphosphate i 25 dag de sulfate de potassium ou de sel de potassium par 10 m2. Si nous plantons des fraises sauvages sur un sol non fertilisé avec du fumier, vous devez augmenter la dose pour 40 lendemain 10 m2. Puis ratissez le sol creusé et tracez des rangées pour planter des fraises sauvages. En plus du fumier, nous fournissons également des engrais minéraux: phosphore et potassium (12 dag de sulfate de potassium i 6 dag de triple superphosphate na 10 m2). Au printemps de l'année prochaine, notre plantation devrait être complétée par une dose d'engrais azotés. Le nitrate d'ammonium est utilisé par dose 8 lendemain 10 m2, le diviser en deux parties, dont le premier est utilisé avant la floraison, et les trois autres semaines plus tard.